En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Historique

Historique

Par Administrateur pierre-joannon, publié le mardi 29 janvier 2013 18:42 - Mis à jour le mercredi 5 novembre 2014 09:07

 

> PROJET / CHOIX DE L'IMPLANTATION : 

Dans le cadre de la mise en oeuvre progressive de la réforme de l'enseignement, par une décision de Monsieur le Ministre de l'Education du 09 octobre 1972. La création d'un établissement scolaire secondaire est décidée. Son ouverture est prévue pour la rentrée scolaire de l'année 1973.
 
Le conseil municipal de la ville de Saint-Chamond sous la direction de Monsieur Antoine PINAY, Maire, choisit trois parcelles (une pâture, un pré et une terre) situées sur le plateau de la Friaude d'une superficie de 5 hectares 40.
 
La promesse de vente est signée le 31 mai 1972 entre la commune de Saint-Chamond et Monsieur Pierre Joannon, fils de l'ancien maire d'Izieux.
 
Une surface de 12 000 m2 est utilisée pour l'implantation de l'établissement scolaire, le reste du terrain servira plus tard pour l'installation du Centre "Les 4 vents" et la construction d'une halle des sports et des aires de jeux.
 
Pour réaliser l'édifice, il est fait appel par décision du 09 novembre 1972 à l'architecte Monsieur Georges DELANOE de Paris qui a déjà conçu le collège Ennemond Richard quelques années plus tôt et à la Société Nationale des Constructions Industrialisées (SNCI) constructeur d'établissements scolaires située à Yerres.

 

> CONSTRUCTION DU COLLEGE :

A partir du mois de février 1972, la construction de l'établissement commence sous la dénomination "Collège 600" au lieu-dit La Friaude".
 
L'ensemble est composé de 4 bâtiments construits en industrialisée métallique pour une surface de 4 375 m2.
 
On compte notamment une surface d'externat de 2 944 m2 et une salle de demi-pension/infirmerie de 1 064 m2, entourés d'espaces verts.
 
La capacité d'accueil fixée est de 600 élèves (d'où le nom de collège 600), dont 450 demi-pensionnaires.
 

 
> DENOMINATION DE L'ETABLISSEMENT :

Par la délibération du 20 juillet 1973, le conseil municipal de Saint-Chamond souhaite attribuer une dénomination au CES de la Friaude et décide de rendre hommage à M. Pierre Joannon, ancien Maire d'Izieux, dont la famille a cédé les terrains pour la construction du collège. Monsieur l'Inspecteur d'Académie émet un avis favorable.
 


> INAUGURATION / RENTREE SCOLAIRE :

En septembre 1973, l'établissement est inauguré par le Maire de Saint-Chamond, Monsieur Antoine Pinay.
 
La directrice Madame Lafargue accueille les premiers élèves dès la rentrée de 1973.
 

 
> HALLE DES SPORTS ET TERRAINS DE JEUX :

Le projet d'une halle des sports et de terrains d'activités est approuvé par le conseil municipal le 14 décembre 1973.
 
La construction débute à partir du mois de mars 1974. L'architecte Monsieur Marin et le constructeur La Société Stracchi de Lyon sont désignés pour la réalisation du complexe sportif. 
 
 

 > NATIONALISATION : 

Le 1er janvier 1976, la nationalisation de l'établissement est prononcée. Le collège sera transformé en établissement secondaire public national dès la rentrée scolaire de 1976. La nationalisation d'un établissement est l'acte par lequel la commune met à la disposition du Ministre de l'Education Nationale les locaux et les installations en vue de son fonctionnement.
 

 


 
 
> RESTRUCTURATION :
 
Depuis sa construction, le Collège Pierre Joannon a été restructuré :

- création d'espaces verts,
- mise en place d'isolation thermique (facades / fenêtres),
- installation d'un préau vitré...

 

 > EQUIPE DE DIRECTION (de 1973 à 2013) :

 
PRINCIPAUX GESTIONNAIRES PRINCIPAUX-ADJOINTS
Mme LAFFARGUE
(1973 à 1978)
M. MURI
(1978 à 1998)
Mme SANGUINETTI
(1998 à 2003)
M. PRUVOST
(2003 à 2007)
M. VIRISSEL
(2007 à 2012)
Mme DUMAS
(2012...)
Mme FLEURU
(1976 à 2013)
Mme MOULIN
(2013...)

Mme BRILLAUD
M. PEYRON
M. VIAL
M. THINET
M. COURTOIS

Mme MASCLEF
(1973 à 1993)

CPE
Mme MAYOU
(1993...)

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe